Accueil du site / l’ensemble des travaux par ordre chronologique / 2004 / Peau neuve

Autres articles dans cette rubrique

Recherche

Peau neuve, (le who’s who au Comptoir du Nylon) 2004, installation/intervention urbaine, Comptoir du Nylon, Bruxelles.

Le comptoir du nylon était un magasin situé en plein centre ville de Bruxelles, dans un quartier très commerçant. Depuis les années cinquante il avait gardé l’unique fonction de magasin de bas-nylons. Depuis lors il appartient à la commune de Bruxelles.

Frédérique Versaen, prit en charge ce lieu abandonné et proposa de le reactiver régulièrement en invitant un artiste à y intervenir.

Le dispositif est donc celui d’une vitrine à la vue des nombreux passants.

Mon geste fut une compression littérale de l‘ancienne fonction sur l’actuelle, où la ville cherchait la convivialité par l’art.

Comme dans mon projet « Vous me sifflez un air ? », je suis allé exhaustivement de magasin en magasin en faisant du porte-à-porte, mais cette fois-ci avec un appareil photo et des bas-nylons.

Je demandais aux commerçants et habitants du quartier systématiquement si je pouvais faire leur portrait avec un bas-nylon sur leur tête.

La vitrine chaulée laissait apparaître une ouverture circulaire où l’on pouvait voir la projection en fond de magasin de la centaine de portraits masqués.

Cette « peau » déformante créait un lien uniformisant tout le monde, de l’SDF (sans domicile fixe) squattant l’église à la patronne d’une boutique chic.

Ainsi la vitrine devenait lieu de rencontre où chacun essayait de s’y reconnaître et d’y déceler ses voisins.